Ce qu’il faut savoir avant d’acheter un mobil-home

Afin de rentabiliser votre investissement locatif, il faut prendre en compte les caractéristiques principales du mobil-home à savoir son emplacement, sa taille, sa superficie, sa capacité d’accueil, son état général, son agencement intérieur, son nombre de pièces, ses équipements, etc. Outre ces nombreux critères, le fait qu’il soit neuf ou d’occasion est également à considérer, ainsi que la présence ou non de meubles.

Les critères pour bien choisir un mobil-home

Il existe une réglementation qui régit l’installation de ce type de logement. En principe, le mobil-home est prévu pour s’installer dans un camping, un village de vacances ou un parc résidentiel de loisirs. Cela ne vous empêche pourtant pas de l’implanter sur un terrain privé, à condition de suivre des procédures complexes que le code de l’urbanisme prévoit.

En ce qui concerne le choix du PRL, il faut s’assurer à ce que l’établissement propose des prestations, activités et équipements de qualité. Des infrastructures qui justifient l’usage du mobil-home en tant que location de vacances. Toutes les conditions à respecter sont inscrites dans la clause de location de la parcelle. En principe, les contrats exigent que la gestion locative revient à l’établissement, moyennant une commission pouvant aller de 20% à 60% des recettes locatives.

En plus de son emplacement, il est important de se renseigner sur les différentes dépenses liées à cet investissement telles que la taxe foncière, la taxe de séjour, les frais d’entretien et de gardiennage, entre autres. D’autres prestations relatives à l’énergie dont l’eau, l’électricité et le gaz ne sont pas en reste. Quant à la connexion Wifi, l’internet est payant dans certains centres de vacances. Cependant, offrir en toute gratuité ce service constitue un atout à votre investissement locatif, de quoi convaincre les locataires à séjour dans le camping.

Pour les modèles de mobil-home, libre à vous d’acheter directement auprès d’un constructeur ou d’investir dans une bonne occasion auprès d’un particulier. Quoi qu’il en soit, il reste plus intéressant d’acheter directement les modèles en vente disponibles dans le PRL.

Mobil-home neuf VS mobil-home d’occasion

Ce choix découle de votre budget alloué à l’acquisition du logement. En général, les mobil-homes d’occasion sont plébiscités, car ils coûtent moins chers. Bien qu’il soit fort tentant de minimiser les coûts, portez votre attention sur tous les éléments du mobil-home, y compris les châssis, les menuiseries, les meubles, les installations électriques, les aménagements extérieurs, etc.

La garantie et l’assurance

Acheter un mobil-home neuf déjà installé dans le parc résidentiel ou le camping vous épargne d’importantes logistiques. Dans ce cadre, le logement s’accompagne de garantie d’une durée d’un ou deux ans. Une garantie qui implique à l’établissement de prendre en charge les défauts apparents, quant à l’usage du mobil-home.

Enfin, le logement doit être assuré pour la sécurité de ses futurs locataires, en cas d’incendie, de catastrophes naturelles et technologies, etc. A minima, le propriétaire doit prévoir une couverture « responsabilité civile ».

Maintenant que vous connaissez tout ce qu’il faut savoir avant d’acheter un mobil-home, n’hésitez pas à aller consulter nos offres de mobil-homes en vente au camping les Dunes à Brétignolles.

Consulter tous nos articles